Transitions sans mors, expériences.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Transitions sans mors, expériences.

Message par QalamDB le Sam 15 Aoû - 19:50

J'ouvre ce post pour partager mes deux expériences très différentes de transitions sans mors et connaître les votre!
Pourquoi être passé sans mors? Comment? Avec quel(s) outil(s)? Selon quels critères?

Qalam:
Il était réputé comme cheval à la "bouche très dure" et a sans doute beaucoup souffert du mors. Du olive simple au pelham, en passant par tout ce qui est baucher, releveur, goyo... bref, Qalam embarquait systématiquement et était dangereux en extérieur (il l'était aussi à pied!). J'ai décidé de passer sans mors pour éviter tous les dommages et douleurs que ce dernier pouvait causer, parce que finalement je n'en avais pas d'utilité, et que je ne m'estime de toute façon pas assez bonne cavalière pour m'en servir.
C'était donc un peu périlleux de décider d'enlever le mors à Qalam, beaucoup ont pensé que je courrais au suicide. Pour ce que ça représentait et parce que Qalam n'était pas éduqué à la légèreté, aux cessions et etc, j'ai pris ça très au sérieux.

La transition a duré je pense une année, si ce n'est plus. Des mois et des mois de travail à pied pour instaurer les bases, les codes, de la rééducation quoi. Puis de longues périodes de travail monté en carrière. Jusqu'à enfin sortir en balades avec mon outil (licol corde ou sidepull) en dessous du filet. Malheureusement, j'ai essayé des tas d'outils qui ne nous convenaient pas avant de trouver le bon. Il a donc fallu recommencer toutes ces étapes plusieurs fois. Tout ce travail sur la légèreté a payé puisque j'en suis arrivée a obtenir de magnifiques choses avec seulement un bête licol plat, mais je cherchais surtout une ennasure pour l'extérieur. J'avais besoin de quelque chose qui me semblait sécuritaire, qui ne gène pas mon cheval et lui laisse la possibilité de s'exprimer tout en me permettant une action en cas de besoin. Je me suis donc dirigée vers Le Hackamore, qu'on ne lâche plus depuis qu'on l'a apprivoisé. C'est un outil qui peut être très dur mais qui peut apporter beaucoup de confort lorsqu'on y touche pas, et en balade, je n'ai pas besoin d'y toucher, sauf en cas de soucis. Pendant longtemps, Qalam a continué à essayer d'embarquer, mais le hack me permettait de gérer ça, maintenant c'est bien moins fréquent, et lorsque ça arrive, une légère action de main et c'est terminé.
J'ai utilisé pendant longtemps un hack un peu dur (muserolle assez rigide et gourmette en fer/chaîne) pour passer il y a peu, avec appréhension, sur un hack très confort tout en cuir et très souple. Qalam est bien mieux avec celui-ci, évidemment, je me rends compte que plus je lui offre de confort, plus il est attentif à mes demandes... Aujourd'hui c'est un vrai bonheur de partir en balades sans toutes les peurs qui m'ont longtemps suivies, aujourd'hui, vu comme mon cheval est à l'écoute, je suis persuadée que je pourrais partir en licol plat, mais pour des raisons de sécurité et de sûreté, on garde notre bon vieux hack! Par contre, hors de question pour moi de m'en servir pour une équitation au contact...


Sheitan:
Pour mon papy, ça aura été bien plus simple et moins casse tête. Il a toujours été un cheval fin et sensible, malgré qu'il soit relativement "chaud", speed, et qu'il monte vite en pression. Après de longs mois (peut-être 1 an et demi) sans être monté, avec un gros changement de vie entre temps, je suis montée un beau-jour dessus, avec un side-pull muserolle tressée ronde et suis partie en balade, tranquille, comme si nous avions toujours fait ça. J'avais a l'époque essayé de le monter en licol corde mais ce fût catastrophique, il n'y répondait pas du tout. Je pourrais très bien le monter en side-pull muserolle plate (plus confortable) ou même en licol plat (mais moins stable), mais j'avais acheté ce side pour Qalam (qui bien-sûr ne lui va pas), et puisque je l'avais, c'est devenu celui de Sheitan. Je mets un fourreau de muserolle en mouton par dessus pour éviter trop de frottement ou pour adoucir un peu, et je fais attention à mes actions parce que l'outil peut-être quand même assez dur.
Le side reste selon moi le meilleur outil du sans-mors, notamment pour les transitions (que ce soit pour le cheval ou pour le cavalier) puisqu'il permet une utilisation semblable à celle du mors (mêmes demandes), fonctionne par actions latérales et peut être utilisé au contact.

avatar
QalamDB

Messages : 5
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : Hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transitions sans mors, expériences.

Message par Zmu38 le Dim 16 Aoû - 16:58

contente de voir qu'il existe des gens qui essayent avec des chevaux chauds !! le fameux "mais t'es folle ?? déjà en pelham je le tiens pas" on l'entend trop ! c'est pas une histoire de speed ou non (bien que des chevaux sont beaucoup plus chaud que d'autres) mais d'éducation !

Je monte le mien en simple double brisure et baucher double brisure en concours et quand il me gonfle à l'obstacle. j'ai tenté le biteless lors d'une balade par curiosité, aucune envie de me "convertir". Et l'essai fut un échec, les autres chevaux de la balade se sont emballés, j'ai vite fait un demi arrêt pour l'empêcher de partir et là mon cheval s'est retourné et je lisais beaucoup de douleur dans son regard ! c'était vraiment "non mais oh ça va pas la tête ?? tu viens de m'arracher la tronche là !!" Il en a complètement oublié d'essayer de rattraper les copains ...

dégoutée de cet outils mais pas de la méthode, je suis passée au licol corde. on a sauté avec et fait une rando mais là encore ça ne m'allait pas, pas assez précis, trop fin derrière la nuque et trop lourd avec le noeud des rênes, je ne pense pas que ce soit le mieux niveau confort. Je l'ai abandonné pour la monte mais je le garde pour longer mon cheval en m'inspirant de la technique de Michel Robert.

Reste le side pull, après avoir bien galéré pour trouver le mien (je le voulais noir, muserolle en cuir et pas dans un look western, je voulais qu'il aille avec notre look "classique") je l'ai essayé et agréablement surprise, le cheval identique en side ou en mors ! direction, frein parfait ! seul bémol, il ne se pose pas dessus. on saute avec et nous sommes aussi parti en rando avec où mon side faisait office de filet et de licol.
Donc maintenant on alterne side pull / filet / bride en fonction de ce que je souhaite de lui et de nos humeurs respectives Smile

Zmu38

Messages : 10
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://petc.blog-equestre.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transitions sans mors, expériences.

Message par Aglaé le Lun 17 Aoû - 9:36

Je crois que nous sommes toutes des fans du side!

J'ai récupéré Hercule à ses 17 ans après ses 9 ans de club industriel. Il a toujours été en mors à aiguilles et muserolle croisée car il ouvrait toujours le bec, et pour cause.. Après un check dentiste, il avait toujours ses dents de loup et des surdents tellement importantes qu'il avait la joue ouverte.
On est donc passés sans mors sans aucune transition, alternant licol corde et side (voire cordelette pour confirmer). Après différents tests, je reste avec un side plat hyper confortable vu que je "dresse" avec lui. D'ailleurs ma nièce avait fait un  test en s'approchant avec un filet.. Il lui a bien signifié que c'était fini! ^^
avatar
Aglaé
Admin

Messages : 121
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://forum.alter-equus.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transitions sans mors, expériences.

Message par Zmu38 le Lun 17 Aoû - 11:31

je trouve que le side est le meilleur compromis.
un hack ne permet pas la rêne d'ouverture, le biteless je trouve que c'est le pelham du sans mors xD et le licol cordepas super précis
avec le side on peut garder le contact et c'est celui où les codes sont le plus proche du filet donc pour les chevaux comme our nous, c'est là où nous sommes le moins perdu

Zmu38

Messages : 10
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://petc.blog-equestre.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transitions sans mors, expériences.

Message par Aglaé le Lun 17 Aoû - 11:44

Oui, surtout qu'au final licol corde/bitless sont quand même basés sur de la contrainte (donc passer au bitless en disant qu'on veut plus de liberté pour le cheval.. bof bof).
Exactement Smile Hercule est vraiment top en side, j'en suis la première étonnée.
avatar
Aglaé
Admin

Messages : 121
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://forum.alter-equus.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transitions sans mors, expériences.

Message par Piou le Jeu 20 Aoû - 14:04

Je suis bien d'accord avec vous. Le licol corde, bitless (et même le hackamors, à mes yeux...) sont basés sur de la contrainte.


En revanche, l'appréhension d'un outil ou d'un autre n'est que dans la tête du cavalier (pour le mors, par exemple ;-) )
Comme, Marie le souligne dans son paragraphe sur Qalam (Passage d'un hackamors durs, à un plus "doux"!)

Pour bien avancer, et passer cette étape des outils moins contraignants, il faut d'abord un cavalier à l'aise avec la notion : qu'importe l'outil, il n'arrête le cheval, c'est important!


Piou

Messages : 4
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 25
Localisation : Fr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transitions sans mors, expériences.

Message par QalamDB le Ven 21 Aoû - 1:36

Voui! Après je crois pas qu'un outil soit plus basé sur la contrainte qu'un autre... Enfin, un licol en corde ou un hack qu'on ne touche pas sera aussi confortable qu'un side par exemple.
Je pense en effet que c'est une question d'éducation, mais pour Qalam c'est différent, ses vieux démons ne l'ont jamais quitté, il est sujet à des "pertes de contrôle" en fait, tout comme moi, et il lui arrive d'avoir tout d'un coup une réaction totalement improbable, et je dois dire que dans ces cas là, si il se met à m'embarquer, le hack aura bel et bien son utilité + qu'un simple licol plat par exemple, avec son action assez forte il génera son mouvement et me permettra de faire désengager les postérieurs et de revenir au calme. Oui j'aurais utilisé la douleur, sûrement, mais j'aurais aussi sans doute évité qqch de plus dramatique... J'ai déjà vu mon cheval sauter d'un haut talus au galop sur une nationale, j'ai pas envie que ce genre de choses se reproduise.
Mais oui, mon beau Qalam est pour moi un cas à part, et tout ça nécessite un long travail autant sur lui que sur moi, alors en attendant, pour ne pas nous priver de belles balades qui nous font tant de bien, on pars en hack, rênes longues, ça me rassure, et je prie pour ne pas avoir besoin de racourcir les rênes... Smile
avatar
QalamDB

Messages : 5
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : Hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transitions sans mors, expériences.

Message par Aglaé le Ven 21 Aoû - 10:42

"l'appréhension d'un outil ou d'un autre n'est que dans la tête du cavalier"
Entièrement! Je sais que pour sortir Daim je prend un licol corde sous son licol plat pour l'attache, parce que je n'ai pas encore confiance et que je me rassure. Alors qu'au final, pour lui, pas de gros changement..
avatar
Aglaé
Admin

Messages : 121
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://forum.alter-equus.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transitions sans mors, expériences.

Message par Piou le Mar 25 Aoû - 8:53

Ne t'en fais pas Marie, je ne juge pas votre relation, ni ta façon de faire ou encore moins les outils que tu peux utiliser. ;-)

Oui, surtout que Daim est un petit filou, apparemment! Si ça te rassure, c'est un placebo en quelque sorte...

Piou

Messages : 4
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 25
Localisation : Fr

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transitions sans mors, expériences.

Message par QalamDB le Mar 25 Aoû - 10:56

Oui voilà, ça doit être l'effet placebo en grande partie!

(Hé c'est qui Piou? Very Happy je suis sur mon tel je vois pas les photos...)
avatar
QalamDB

Messages : 5
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 21
Localisation : Hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transitions sans mors, expériences.

Message par Aglaé le Mar 25 Aoû - 13:24

Même entièrement un effet placebo! ^^
avatar
Aglaé
Admin

Messages : 121
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur http://forum.alter-equus.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transitions sans mors, expériences.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum